Esprit Olympique >

PARIS 2024



La candidature de Paris 2024 au cours du mois de juin 2017
Par Vincent KROPF - 03 juillet 2017.




1er juin
Suite à l'élection présidentielle, de nouvelles nominations interviennent offrant une nouvelle dynamique. Ainsi, c'est Cyril MOURIN (34 ans) qui est nommé conseiller sport du Président de la République (maire-adjoint au 14e arrondissement, directeur de cabinet de l'ancien Secrétaire d'Etat aux sports, Thierry Braillard).

3 juin
Ouverture des 19e Jeux de Seine et Marne avec de nombreux clins d'oeils aux JO et à Paris 2024.

4 juin
Finale du Top 14 au stade de France, avec notamment une réunion avec le président MACRON sur la candidature de la France pour 2023.

6 juin
Pendant une heure, Laura FLESSEL, Bernard LAPASSET et Marie BARSACQ (directrice impact et héritage) présentent le Projet 2024 à Bruxelles devant le parlement européen, présidé par l'italien TAJANI. A noter l'existence d'un groupe sport du parlement européen de 92 députés. C'est la seule ville européenne en course après les retraits d'Hambourg, de Rome et de Budapest; C'est également la première fois qu'une ville candidate se présente devant l'institution.

8 juin
Discovery, propriétaire américain des chaînes eurosport, annonce soutenir Paris 2024, dans un contexte de communiqué venant de Los Angeles (comme celui de Casey WASSERMAN, président du comité de candidature de LA : "Pour parler franchement, LA 2024 n'a jamais été uniquement à propos de LA ou uniquement à propos de 2024". Discovery est détenteur des droits télé des JO en Europe pour la période 2018-2024 depuis juin 2015, elle négocie avec les chaînes de télévision pour la diffusion des jeux 2024 (3.000 heures de programme diffusables).

9 juin
La commission exécutive du CIO se réunie à Lausanne. Elle adopte à l'unanimité la résolution préconisant le 13 septembre prochain la double désignation des villes hôtes des jeux d'été de 2024 et 2028. ... Le programme des JO de 2020 se dessine.

10 juin
Lors de la journée nationale des débutants de la FFF à Saint Jean de Monts, 5.000 enfants forment sur la plage les anneaux olympiques.

13 juin
Organisation d'un speed dating pour les 10 start-up de la première promotion du SPORT SOCIAL LAB, incubateur pour sportifs en reconversion, à la maison de l'économie sociale et solidaire. Parmi ces star-up, Athlete-Avenue de Montpellier (520 sportifs inscrits ayant accès à 260 écoles et 150 entreprises) retenue en avril par Paris 2024.

15 juin
Lors d'un déjeuner avec la presse, la maire de Paris Anne HIDALGO "notre dossier est fait pour 2024"; aux côtés de son adjoint Jean François MARTINS (adjoint aux sports).
Au même moment, les élèves du collège Pierre de Montereau remettent à plusieurs personnalités le travail labellisé Paris 2024, juste avant que les élèves de l'école Fenez du Mée-sur-Seine ne présentent leur travail sur l'olympisme le 16 juin.

15 juin toujours
Inauguration dans le parc de la Villette du premier sentier de grande randonnée 100% parisien, en présence de Ladji DOUCOURE. Ce sentier mesure 50km de long et se nomme GR2024 et a la particularité de traverser plusieurs lieux olympiques en 1900 et 1924.

17 et 18 juin
Le bassin de la Villette et le canal de l'Ourcq accueillent pour la 3e fois l'Open Swing Stars avec des nageurs parcourant la distance de 1.000 à 5.000 mètres.

18 juin
2e tour des élections législatives avec 224 femmes qui deviennent députées avec Aude AMADOU (37 ans) ancienne handballeuse pro...
Laura FLESSEL conserve le poste de Ministre des sports qu'elle occupe depuis le 17 mai. Le Parisien a suivi la Ministre du lundi 19 au jeudi 22 juin, juste avant la journée dédiée à l'olympisme du 23 juin. Ainsi, le lundi, elle débute sa journée par saluer les personnes du ministère puis reçoit à partir de 10h30 plusieurs rendez-vous dont Jean-Luc ROUGE avec son DTN... Le mardi, réception à l'Elysée de l'équipe féminine de l'OL, championne d'Europe. Elle sera de nouveau à l'Elysée le jeudi pour le conseil des ministres sous le signe de Paris 2024 (photo géante prise à l'occasion) avant de recevoir à son ministère des sportifs comme Stéphane DIAGANA... Le 19 juin, Le Parisien réalise une interview d'Anne HIDALGO qui évoque ses réseaux mobilisés pour Paris 2024, sa participation aux journées du 23 juin, le message de ces deux jours, que ce soit l'enthousiasme de Paris pour l'accueil des jeux, que ce soit la dimension humaniste des Jeux, sur sa vision de 2024... La presse relaie donc les messages des différentes personnes. Cela est confirmé le 27 juin avec Le Parisien qui publie une Interview de Tony ESTANGUET (qui sera aussi interrogé le 29 juin par le journal gratuit 20 minutes). Les lecteurs posent un certain nombre de questions et Tony ESTANGUET évoque les atouts de Paris 2024 (une équipe, un projet, l'héritage...Ces échanges paient, puisqu'un sondage réalisé pour RTL le 25 juin évoque un soutien populaire des 3/4 des français interrogés.

19 juin
Le conseil mondial de la FIA (présidée par le Français Jean TODT), annonce le retour de la F1 en France le 24 juin 2018 au Castelet. Ce sera la 59e édition du GP de France, après 10 ans d'absence.

22 juin
des centaines d'enfants de CM2 de Paris assistent au spectacle "a vos marques, prêts, Paris!", célébrant l'histoire et les valeurs de l'olympisme, en collaboration avec la ville de Paris, la ligue de l'enseignement (qui a créé un kit utilisé par 45 classes).
Le même jour, Donald TRUMP rencontre le président du CIO Thomas BACH.
Trois jours plus tard, les ligues de football, de base-ball, de foot américain apportent leur soutien à Los Angeles 2024, après la NBA et la WNBA.

23 et 24 juin
Paris faiT souffler l'esprit olympique avec plusieurs temps forts, la flamme du soldat inconnu est ainsi allumée par des collégiens de Montereau au nom du sport français. A quelques mètres de là, l'escrimeur melunais Enzo LEFORT assure la promotion de son sport . tout comme les gymnastes du pôle de Meaux.
L'attention est retenue par la piste d'athlétisme de 150m sur la Seine, pensée par l'agence d'événementiel UBI BENE, dirigée par Thierry REBOUL.
Parmi les autres lieux emblématiques, le mur d'escalade de 13m au pavillon de l'Arsenal, proche de l'exposition sur le Japon, pays hôte des prochains JO, mêlant ainsi sport et culture.
Au total, 5 zones, 200 sportifs et des images fortes comme la descente en canoë avec Anne HIDALGO et Tony ESTANGUET, du surf sur la Seine, un sprint avec Teddy RINER, la présence du président de la République Emmanuel MACRON.
Le succès était là avec 1,12 millions spectateurs dont 320 000 spectateurs le samedi selon la mairie de Paris. L'opération a coûté 2.5 millions d'euros.
Cette journée a des côtés partout en France, comme à Font Romeu, où le Centre National d'entraînement en altitude s'implique, lançant ainsi les festivités de son demi-siècle.
Du côté de Los Angeles, cette célébration s'est déroulée sur une plage de Pacific palisades avec une trentaine de sportifs coachant des enfants, au total 2 400 événements étaient prévus aux Etats-Unis.


26 juin 2017
En parallèle de la candidature de Paris 2024, la France est candidate à l'organisation de l'exposition universelle de 2025, avec quatre sites en concurrence pour porter la candidature française (dont celui du Val d'Europe). Verdict novembre 2018. La France a déjà accueilli 6 fois l'événement, la dernière fois en 1937.




<i><center>La Ronde de l'USEP -<br />
 Tournan en Brie - Vendredi 02 juin 2017</center></i>
La Ronde de l'USEP -
Tournan en Brie - Vendredi 02 juin 2017

Vers la page Facebook des Jeux de Seine-et-Marne 2017 à Torcy




Paris visitée par le CIO
Par Vincent KROPF - 14 Mai 2017.



Les 11 membres de la commission d'évaluation du CIO, présidée par le Suisse Patrick Baumann, sont arrivés hier à Roissy. Après un accueil par Mme HIDALGO (maire de Paris) et de Denis MASSEGLIA (réélu président du CNOSF le 11 mai dernier), par Guy DRUT (membre du CIO) et de Tony ESTANGUET et Bernard LAPASSET (Paris 2024), la commission a été conduite à l'hôtel Pullman Tour Eiffel, un cocktail avec plusieurs membres de Paris 2024 y était prévu.

Aujourd'hui, alors qu'Emmanuel MACRON était investi président de la République (avec des lieux forts rendus vivants comme L'Elyséee ou les Champs Elysées), que le mondial de Hockey sur glace poursuit de belle manière pour l'équipe de France, offrant des belles images sportives, alors que le club de rugby du stade Français fête son titre européen, les 11 membres écoutent le dossier parisien dans leur hôtel, posant des questions sur la vision parisienne des Jeux, sur les transports (question qui a été importante lors de la visite de Los Angeles la semaine dernière), sur l'héritage des Jeux notamment.
Ce soir, dîner au petit Palais avec 5 grands chefs aux fourneaux, et ses 80 invités issus du monde sportif (avec Martin FOURCADE par exemple, mais aussi Bixente LIZARAZU, champion du monde 1998), du monde de l'entreprise, d'élus (comme Valérie PECRESSE, présidente de la Région Ile de France...).

Lundi, visites avec comme point de départ la Tour Eiffel afin d'avoir une vue sur Paris, passage ensuite à la cité du cinéma et sa salle de projection, arrivée au Stade de France en présence de champions titrés lors des mondiaux 2003 et des jeunes scolaires passant le "brevet du jeune athlète". Le soir, France-Slovénie à Bercy Accord Arena en hockey sur glace, montrant ainsi l'organisation d'un mondial en France à ce moment là, donc par rapport à Los Angeles, un calendrier dense et favorable.

Mardi, le nouveau président MACRON devrait rencontrer la commission avant son départ midi.

Le rapport sera rendu le 5 juillet 2017.

A noter que Los Angeles a été visitée avant Paris. Parmi les moments forts de cette visite, la réception à Beverly Hills chez le patron de la candidature le milliardaire Cassey WASSERMAN, en présence de personnes comme Placido DOMINGO, Bob Iger (Directeur Général de Disney), Evan SPIEGEL (créater de Snapchat) et Sylvester STALONE(Rocky au cinéma).
Mais aussi la visite de sites comme le staples center en compagnie de Mickael JOHNSON (quadruple champion olympique d'athlétisme) et avec le maire GARCETTI (réélu en mars 2017) pour des paniers de basket dans cette enceinte des Los Angeles Lakers, attention à l'égard de patrick BAUMANN, Secrétaire Général de la FIBA, à noter qu'en France la FF Basket a dépassé les 660 000 licenciés), visite aussi du campus USC et du mémorial Coliseum, site des JO de 1932 et de 1984, rendant vivant l'histoire olympique, un vrai plus sur ce point par rapport à Paris.



Actualité olympique dense
Par Vincent KROPF - 9 Mai 2017.


Le 11 mai 2017, le CNOSF va élire son président. Trois candidats sont en lice: Isabelle LAMOUR, David DOUILLET et le président sortant Denis MASSEGLIA.

Le 14 mai, la commission d'évaluation du CIO se rendra à paris en vue du 13 septembre 2017 où l'élection pour désigner la ville hôte des jeux de 2024. La Seine et Marne est concernée avec le site de Vaires sur Marne (qui accueillait en 1997 une étape de la coupe du monde !!!).



Les Seine et marnais dans la grande aventure olympique
Conférence par Vincent Kropf - Samedi 25 mars 2017 - pontault Combault


Cliquer sur l'image pour accéder à l'article
Cliquer sur l'image pour accéder à l'article



Moteur de recherche


Paris 2024

Santé par le Sport

C.D.O.S. 77

62 Comités/Ligues
dont 3 Clubs associés
2 902 Clubs
292 001 licenciés

Ouverture des Bureaux

Du lundi au vendredi
9h30 - 12h30
13h30 - 16h30

Venir au CDOS 77

Maison Départementale des Sports
Bat. A - 2ème étage
12 Bis, Rue du Pdt Despatys
77000 MELUN

Plan d'accès